Comment stopper ses pensées négatives

28 Avr Comment stopper ses pensées négatives

As-tu déjà voulu savoir comment arrêter tes pensée négatives ?

Tu n’es pas seul/e. Maîtriser son esprit est important si tu veux vivre une vie heureuse et réussie.

Nous avons constaté que c’est souvent ce qui hante nos clients, et le travail sur la maîtrise de l’esprit constitue le plus gros morceau de nos coachings.

Dans ce billet, nous dévoilons une introduction à ce passionnant sujet. Prends donc un thé ou un café et offre-toi ce cadeau…

1. Tu n’es pas tes pensées négatives.

Tu peux écouter tes pensées, n’est-ce pas ? Tu es capable d’entendre cet argument qui est en train de se dérouler dans ta tête sur la question de savoir si tu dois ou non craquer pour un donuts de plus, ou changer de carrière.

Bon et bien, ça signifie que tu es distinct de tes pensées.

Il y a des moments où tu as l’impression de ne pas penser, n’est-ce pas ?  Lorsque tu regardes un beau lever de soleil, lorsque tu te relaxes en te concentrant sur ta respiration ou que tu dégustes une gorgée de ton café.

Tes pensées sont temporaires, mais tu toi es permanent/e.

Cela signifie en fait que tu arrives à te dégager de l’emprise de tes pensées, que tu n’es pas tes pensées, que tu en es juste l’observateur ou le témoin.

Imagine-toi comme un beau ciel bleu clair – tes pensées sont des nuages ​​pelucheux blancs, ils viennent et ils vont. Toi tu restes. Ton âme, ta présence demeure.

2. Sois le témoin de tes pensées négatives.

Devient l’observateur/trice sans jugement de tes pensées. Cela crée une distance entre toi et tes pensées – tu ne te perds plus en croyant chaque mot de ce qui se trame dans ta tête, mais tu observes simplement avec curiosité.

Lorsque tu observes tes pensées, tu peux te rappeler : “Je ne suis pas mes pensées.”

Prononce par exemple ce mantra :  “Mes pensées ne signifient rien. Je me pardonne d’avoir cette pensée.”

La plupart de nos pensées ne sont qu’une cassette de mensonge que nous avons enregistrée dans l’enfance et en essayant de trouver notre place dans la société, et qu’on ne cesse de se répéter en boucle.

Des pensées comme «Je ne suis pas assez, je suis dans le manque, la vie est  une lutte» sont ce que tu as appris à penser, mais lorsque tu désactives ces pensées conditionnées, cela crée de l’espace pour la voix douce de ton âme afin qu’elle s’exprime.

Et ton âme te dira la vérité: Tu es assez. Cette abondance infinie existe. Et cette vie est censée être une p*** d’aventure dans le temps et l’espace.

3. Mets-toi en mode présent.

Imagine tes pensées négatives comme une station de radio dont le volume trop fort. Lorsque tu détournes ton attention de tes pensées et que tu focus sur le moment présent, tu ne remarques plus la radio. Elle cesse même de te déranger.

Alors, rappelle ton attention au moment présent. Interroge-toi : Comment est-ce que je me sens ? Est-ce que je ressens mon corps ? Est-ce que je sens l’énergie qui circule dans mes mains et mes pieds ? Est-ce que je sens le frottement des vêtements sur ma peau, ou une douce brise sur mon visage ? Quelles odeurs parviennent à mes narines ? Quels sons est-ce que j’entends autour de moi ?

Habiter pleinement ton corps et tes 5 sens (vue, son, toucher, odeur, goût) est ce qui t’ancreras ici et maintenant.

4. Sois prêt/e à voir les choses différemment.

La plupart de nos pensées sont fondées sur la peur, et proviennent de nos différents schémas accumulés depuis des années. Mais nous pouvons apprendre à penser avec amour et positivité. Nous pouvons voir les choses différemment. Nous pouvons nous observer nous-mêmes et le monde à travers les lentilles de l’amour, de la tranquillité d’esprit, de la dignité, de l’abondance, des possibilités infinies, de la création de nos rêves, de la gentillesse et du bonheur.

Il est bon de penser et de croire: «Je suis incroyable, je m’aime, je suis reconnaissant pour ma vie, je vois la lumière dans les autres, je suis excité/e à l’idée de mes rêves, l’Univers est de mon côté» parce que ces pensées sont vraies. C’est ainsi que ton âme voit la vie, en vrai.

Elle se sent mal lorsqu’on la force a croire: «Je ne suis pas utile, je suis imparfait/e, je suis tout/e seul/e» parce que ces pensées ne sont pas la vérité ultime.

Apprendre à voir avec amour et positivité prend du temps et de la patience, sois doux/ce avec toi-même. Il est peut-être utile de choisir quelques mantras à utiliser et à pratiquer. Par exemple: “le bonheur est un choix que je fais. Ma vie est un miracle. Tout fonctionne toujours pour moi. Je crois en l’abondance de l’Univers. Je suis prêt/e à voir les choses différemment”.

5. Pratique l’ancrage au moment présent de façon quotidienne.  

Maîtriser son esprit négatif prend du temps. Avec ma soeur, nous pratiquons ça depuis des années et ça nous arrive encore de nous perdre dans nos pensées négatives  – mais nous savons exactement comment trouver rapidement la paix et revenir au moment présent.

Chaque fois que tu te rends compte que tu es perdu/e dans tes pensées négatives, rappelle-toi: c’est une occasion de pratiquer la mindfullness !

Tu peux te dire:

« Ok, je ne suis pas mes pensées. J’en suis juste le témoin. A quoi est-ce que je pense maintenant ? Quel est l’intérêt de cette pensée ? Je sais que cette pensée ne veut rien dire au fond. Je me pardonne d’avoir cette pensée. Je réintègre le présent ? « 

Ensuite, sens tes pieds sur le sol. Sens de l’énergie dans tes mains. Respire profondément et remarque que ton abdomen se soulève et retombe. Observe ce que tu peux sentir et entendre autour de toi. Ancre-toi dans la sécurité du présent.

6. Choisis une activité de ta journée pour faire pratiquer ta mindfullness.

Notre esprit est comme un chien fou – il faut s’entraîner pour se concentrer sur le moment présent. Ce serait trop facile sinon, nous ne serions plus perdus dans les soucis du futur ou des regrets et des peines du passé, et nous nous  n’oublierions pas à quel point notre vie est précieuse.

À quelle fréquence on se brosse-t-on les dents, ou prenons-nous une douche ? Quotidiennement voire plusieurs fois par jour non ? Et pourtant on est tout le temps est perdu dans nos pensées, déconnecté de notre corps et du monde qui nous entoure. On est comme des robots en mode pilote automatique.

Choisis une activité que tu fais quotidiennement, par exemple prendre une douche, en t’habiller ou boire ton café ou ton thé le matin, et décide que tu l’utiliseras pour pratiquer la pleine conscience.

Avant de commencer l’activité, dis-toi : «Ok, je suis sur le point de prendre une douche, et je vais faire de mon mieux pour être présent/e et sentir mon corps et remarquer les sensations, les sons et vivre à a fond cette l’expérience».

Chaque fois que tu te sens perdu/e dans tes pensées, reviens doucement à la tâche à accomplir.

Tu te perdras forcément dans tes pensées, mais l’important est que tu reviennes tout simplement au présent.

7. Ajoute la méditation à ta routine.

La méditation c’est comme faire des pompes ou un footing pour ton esprit. Ça t’aide à te concentrer, et cela peut t’aider  à dissoudre une partie de l’encombrement mental et te laisser te sentir plus léger/e et plus libre.

Méditer chaque matin pendant quelques minutes peut avoir un impact ultra puissant sur la conscience de soi et ton bonheur.

Si tu es nouveau/elle dans la méditation, nous te recommandons d’utiliser l’application Petit bambou ou Namatata.

Si toutefois tu souhaites explorer plus profondément ce qui te rend confus/e, trouver ta direction et retrouver le chemin qui mène à tes rêves et à ton bonheur, book ton premier rendez-vous gratuit pour un coaching 1 to 1 afin de bénéficier d’outils sur-mesure pour plus de clarté.

La bise belle âme !

 

Les sista du Lab’

« Connect your soul to your purpose »

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

Powered by Dragonballsuper Youtube Download animeshow