5 tactiques à adopter pour devenir plus productif

09 Sep 5 tactiques à adopter pour devenir plus productif

Est-ce que ça t’arrive aussi d’être tellement occupée que tu n’as le temps pour rien, avec l’impression de ne rien faire, et de n’avancer sur aucun de tes projets?

Plus les jours passent, et plus tu te sens submergée par les choses qui te restent à accomplir, sans forcément te rendre compte du chemin déjà parcouru.

Malheureusement pour nous, nous sommes dans l’ère la plus distrayante de toute l’histoire humaine. Bien qu’il existe les ordinateurs portables, une tonne d’outils, des applications pour nous aider à établir des priorités et planifier nos tâches, notre esprit n’a pas la mémoire vive extensible de nos machines. Lorsque qu’on lui donne trop d’informations, il s’enlise et perd de vue son objectif principal. Cela conduit à de la procrastination (promis on va commencer demain) puis à de la frustration (tu te sens vraiment nulle, coupable, voire incapable)

Sache qu’un esprit qui est submergé est incapable d’accepter de nouvelles choses : il sature !
Mais il te rend un fier service car en se mettant ainsi à ralentir,il tire la sonnette d’alarme afin que tu puisses souffler et prendre du recul, car au fond, il espère que tu vas prendre la bonne décision : celle de mettre sur OFF, de tout poser à plat, et de revoir ta stratégie.

Pour être passées par là, on avait envie de te faire gagner du temps, en te délivrant 5 tactiques pour augmenter ta capacité à te concentrer, décliner l’invitation à la procrastination et devenir un AS de la productivité.

1.  Contrôle ton désordre physique

Dans quel environnement vis-tu ?

En tout objectivité, jette un coup d’oeil autour de toi, et observe : est-ce plutôt organisé, ou juste chaotique ?
Les objets ou les vêtements ont-ils tendance à être dispersés un peu partout dans la maison ?

Sans viser un intérieur aussi sexy et figé qu’une épingle Pinterest rubrique déco, il s’agit de prendre conscience que notre monde physique est souvent le reflet de notre monde mental.
Et pour être productif, il s’agit d’éliminer tout ce qui pourrait nous freiner : exactement comme le ferait un bureau ou un intérieur en désordre, car en plus d’empêcher l’énergie de bien circuler, ça distrait notre esprit, et abaisse notre concentration.

« Comment concrètement ? »

Voici comment : même si tu as la flemme de faire une chose (peu importe la chose) , dis toi que cela va s’immiscer dans ton esprit et t’empêcher de te concentrer. Cette attention inconsciente que tu portes sur cette chose va puiser et pomper dans ton stock d’énergie et te retarder dans ton projet.

Voilà pourquoi on se retrouve à faire des choses complètement inutiles alors qu’on a beaucoup plus urgent à faire et à préparer, et qu’on a un dossier sur le feu pour le lendemain par exemple.
En conclusion, plus notre mode de vie tend vers le minimalisme, plus on peut prétendre à être productif, et ce n’est pas une légende : Pour pouvoir ajouter quelque chose dans son esprit, il faut en retirer une autre. (cf. le jeu TETRIS)
Ainsi, à titre d’exemple volontairement extrême, Steve Jobs n’avait-il pas décidé de porter le même uniforme chaque jour, pour libérer une place dans son esprit, et ainsi pouvoir se concentrer sur ses tâches accomplir.

2. Contrôle ton désordre virtuel

Combien y’a t-il de notifications sur ton téléphone en ce moment ?
Non, on a beaucoup mieux : combien y’a t-il d’e-mails non lus dans ta boîte de réception ?

Il y a un an en arrière, j’en suis arrivé au point où j’ai eu plus de 2 000 emails non lus dans ma boîte de réception. Le fait même d’ouvrir ma boîte de réception me faisait instantanément me sentir dépassée, découragée, vidée.
Tout comme l’encombrement physique, l’encombrement virtuel est une chose très réelle et peut nous amener à dépenser des tonnes d’énergie inutile chaque jour.

« Quelle est la solution ? »

Te désabonner des newsletters dont tu ne retires pas de valeur ajoutée afin de vraiment diminuer la quantité d’e-mails entrant.
Pratiquer la politique de la boîte de réception zéro :
les E-mails sont soit lu, soit jetés à la corbeille.
Les e-mails lu sont soit classés, soit jetés une fois lus. Mais aucun mail ne doit se trouver dans la boîte de réception.

Les réseaux sociaux sont aussi de gros consommateurs d’énergie.
Il faut, tout comme pour ses e-mails, nettoyer : ce que je vois apparaitre sur mon fil d’actualité doit avoir un impact positif sur moi, sinon, bye bye.
Sois implacable ! C’est de ton temps, et de ton énergie dont il s’agit, soit deux ressources précieuses.

3. Dépasse ta peur de dire NON

Si tu es dans l’état que j’ai décris ci- dessus : constamment débordée, avec une to-do-list à rallonge, tu devrais peut-être commencer par dire non plus souvent.

Pause-toi 2 minutes :

Tu te sens débordée ?
Tu n’arrives plus à tenir tes délais ?
Tu ne trouves même plus le temps pour faire une pause ?

Comment veux-tu pouvoir gérer un quelconque dossier Z, ou aider telle ou telle personnes, ou encore te sentir obligée de répondre à une invitation de soirée alors que tu pourrais en profiter pour récupérer en passant une bonne nuit de sommeil.
On a toujours peur de donner une mauvaise image de soi en disant non, or il s’agit de ne pas perdre de vue ses objectifs.
Tant que ceux-ci ne sont pas atteints, il faut réussir à contrôler son énergie, sa concentration et son temps, pour ne pas les laisser s’épuiser inutilement et s’en trouver démunis au moment ou on en aurait le plus besoin. Nos 3 alliés pour la réussite.

4. Ne te sépare jamais de ton agenda

Lors d’un coaching en stratégie et productivité, nous avons eu cet enseignement surprenant : “Ce qui n’est pas inscrit sur ton agenda n’existe pas”.

Lorsqu’on a la tête dans le guidon durant la réalisation d’un projet sans prévoir de durée, ni prioriser nos tâches il se passe généralement 2 choses :
On fait tout sauf les taches les plus importantes (c’est relou, on procrastine)
On met 2x plus de temps qu’il n’en faudrait pour réaliser la ladite tâche

La solution c’est d’établir nos tâches par ordre de priorité, et de bloquer sur notre agenda le temps que ça prendra. On se programme ainsi mentalement à devoir accomplir la tâche dans le temps imparti (loi de Parkinson).

Voici un exemple qui m’a frappé tellement il illustre bien ce que nous avons pu énoncer plus haut :

Tu voudrais faire du sport pour entretenir ta forme. Super motivée tu décides de t’inscrire dans un club de gym.
On t’annonce alors que tu peux venir t’entraîner dès que tu es libre.
On ne te verra probablement pas plus de 3 fois à la salle de sport. Pourquoi ?
Si tu n’as pas inclus ce temps pour prendre soin de toi dans ton agenda, tu le repousseras sans arrêt car il sera inconsciemment identifié comme optionnel, et tu trouveras toujours mieux à faire : du shopping, une sieste, un resto entre amis…

« La planification est l’alliée de la productivité. »

5. Améliore ton hygiène de vie

Pour avoir une meilleure concentration, et être plus productif, il est important d’avoir un mode de vie qui va nous permettre de produire de l’énergie afin d’être au meilleur de soi.
Si tu es souvent fatiguée, sans énergie, il doit y avoir quelque chose à modifier du côté de tes habitudes du quotidien.
Le sommeil, la nutrition, les conditions physiques, autant de ressources qui peuvent nous aider à produire de l’énergie, ou nous faire plonger dans le gouffre si elles sont négligées.
Prendre soin de son corps est non négociable si on souhaite en tirer le maximum, et vaincre la bataille de la procrastination.

Pour t’aider à t’organiser, on a crée un planner journalier à télécharger gratuitement, qui regroupe l’essentiel.
Pour commencer à appliquer nos conseils dès demain clique ici !

 






Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

Powered by Dragonballsuper Youtube Download animeshow